EPFL Magazine N° 26

ÉDITO

Un défi fondamental


ENSEIGNEMENT

Repenser la formation pour cultiver la soif d’apprendre

enseignement_sommaire_03

Go-Lab pour encourager l’enseignement des sciences à l’école secondaire


Les cahiers programmables, flexibles et stables


«L’enseignement est tellement important qu’il doit être plus valorisé»


50 ANS DE L’EPFL

«Je me souviendrai toujours de mon examen de thèse, un des bons moments de ma vie»


VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Combat de sumos amateurs

vu_sommaire

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Un laser compact pour détecter les polluants

actu_sommaire

Des algorithmes pour faciliter les inventaires forestiers


Une start-up se lance dans le nettoyage de l'espace


Détecter les maladies depuis chez soi grâce à la photonique


INTERVIEW

Klaus von Klitzing: Using fundamental science to measure our world

interview_sommaire

50 ANS DE L’EPFL

Scientastic vous invite à Sion pour un week-end au cœur du numérique

50_sommaire

Revoilà la fête du campus


CAMPUS

ConneXion helps foreigners feel more at home in Switzerland

campus_sommaire

Quel avenir pour nos terrains agricoles?


L’EPFL Extension School offre des bourses


La face cachée des objets


Bon appétit!


«La première image de trou noir, c’était il y a 40 ans»


La Junior Entreprise EPFL, actrice de la formation des étudiants


Un MOOC pour les assistants doctorants à l’enseignement


Groundscape(s)


Un rallye humanitaire entre Lausanne et la Mongolie


Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique


L’AGEPolytique, porte-parole de la communauté étudiante


Quand la physique fait son show


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Entre le Musée de l’Elysée et l’EPFL, l’heureuse rencontre de l’art et de la science

culture_sommaire

Voyage à travers trois siècles de Park Systems


Printemps de La Grange


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL

fin_sommaire

CULTURE

Frank Lloyd Wright, «Park System in Spring Green», 1947.

Voyage à travers trois siècles de Park Systems

ARCHIZOOM présente son exposition «The Living City: Park Systems from Lausanne to Los Angeles». L’exposition porte un nouveau regard sur la discipline du civic design. A visiter jusqu’au 22 juin 2019.

 

Emilie Bruchez, chargée de communication Archizoom

Avant l’émergence du projet industriel d’aménagement urbain (urban design), essentiellement axé sur la technologie et l’économie, il existait un projet social d’aménagement civique (civic design) qui s’attachait à promouvoir l’écologie et la communauté.

Cette exposition présente un panorama chronologique de la discipline du civic design concrétisée dans sa forme la plus emblématique: la création de systèmes de parcs régionaux.

 

Projets historiques et archives inédites au cœur de l’exposition

Couvrant une période de trois siècles – de 1770 à 2070 – l’exposition présente une séquence de projets, depuis le Park an der Ilm de Wolfgang von Goethe à Weimar (1778), le People’s Park de Paxton à Liverpool (1857), jusqu’au Regional Park System des frères Olmsted pour Los Angeles (1928).

L’exposition établit un dialogue entre les projets historiques de systèmes de parcs de Lausanne et de Los Angeles, et révèle par ailleurs deux découvertes exceptionnelles: un park system jusqu’alors inconnu que Frank Lloyd Wright avait conçu pour son village de Spring Green, dans le Wisconsin (1942) – ce qu’il y a de plus proche d’une version construite des plans de son utopie «Broadacre» pour sa «Living City» (1934-1958) – et un document d’archives inédit sur le système multimodal de parcs qu’avait envisagé son fils Frank Lloyd Wright Jr. pour le comté de Los Angeles (1962).

Considérés dans leur ensemble, les projets présentés ici témoignent de l’efficacité des systèmes de parcs, jettent un éclairage sur les difficultés rencontrées par les communautés qui les réalisent et nous invitent à réimaginer le développement urbain en termes de civic design.

Cette exposition est le résultat d’un travail de recherche de son curateur, Matthew Skjonsberg. Elle est le prolongement de sa thèse de doctorat A New Look at Civic Design: Park Systems in America effectuée au Laboratoire d’urbanisme (LAB-U) de l’EPFL.

Plan de la ville et des environs de Lausanne datant de 1896.

De nombreuses collaborations entre l’EPFL et le Musée de l’Elysée

 

Dès 2007, l’EPFL et le Musée de l’Elysée collaborent à l’occasion de l’exposition «Tous photographes», sur la mutation de la photographie à l’ère du digital. Puis d’autres projets: «Photobooks.Elysee», avec le DHLAB et la start-up Volumen, puis des collaborations avec ARTMYN naissent, avec ArtLab également notamment pour un colloque et une conférence. Sans compter le projet Lippmann et la récente collaboration pour le livre de photographies à l’occasion du 50e de l’EPFL.

> INFOS PRATIQUES:
EXPOSITION «THE LIVING CITY: PARK SYSTEMS FROM LAUSANNE TO LOS ANGELES» À ARCHIZOOM, DU 30 AVRIL AU 22 JUIN 2019.

HORAIRES D’OUVERTURE: DU LUNDI AU VENDREDI, DE 9H30 À 17H30 ET LE SAMEDI, DE 14H À 18H.

 

> PLUS D’INFOS SUR LE SITE: archizoom.epfl.ch

> ÉVÉNEMENTS EN LIEN AVEC L’EXPOSITION:

25 MAI 2019: ATELIERS POUR ENFANTS VILLE EN TÊTE (SUR INSCRIPTION: www.ville-en-tete.ch), DE 14H À 16H30.

 

12 JUIN 2019: CONFÉRENCE «GHOST WRITERS : COLLECTORS, CREATORS, ARCHIVES, AND MEMORY», DE 10H À 17H.